Dentiste Paris 8 - Docteur Valérie TRAVERT

01 53 76 02 00

Dentisterie esthétique : les facettes dentaires céramiques

Dentisterie esthétique : les facettes dentaires céramiques

Les facettes 

Pour habiller les dents uséesébréchéesà la teinte inesthétique ou lorsqu’il existe desespaces à combler, on peut envisager la pose de facettesde fines pellicules de céramique collées sur la surface dentaire. Auparavant, on enlevait de 0,7 à 1 millimètre d’émail mais, depuis peu, on ne meule plus la dent pour les nouvelles facettes une seule empreinte et un collage suffisent à donner de nouveau la grâce d’un sourireSous l'appellation "coquilles ou pellicules", les facettes sont sculptés en laboratoire selon la forme et la teinte déterminées au préalable par le dentiste, en accord avec son patient

Chacun sa facette 

La forme des dents dévoilerait le caractère, d’où l’importance de choisir celle des facettes.
Les incisives par leur forme, leur couleur et leur position, peuvent révéler notre personnalité. Projetées en avant, blanches et brillantes, elles reflétent une assurance avec un tempérament plutôt extraverti. Projetées en arrière et plus ternes, elles expriment davantage un manque de confiance et un tempérament plus effacé. L’incisive centrale représente la sociabilité. Un peu plus claire que la latérale, elle donne un certain dynamisme au sourire. Les latérales révèlent le sens artistique et la communication, les canines, la volonté, l’agressivité...
Créer l’harmonie n’impose pas forcément un alignement impeccable ou une couleur identique pour toutes les dents.

Le blanchiment dentaire

Le sourire est une arme précieuse pour séduire, un puissant moyen de communication entre les êtres. Il est même parfois un don à l’autre. Parmi des candidats à compétence égale, un employeur choisira celui qui a le sourire le plus lumineux, critère de dynamisme, de bonne santé, qui transmet un message d’ouverture. Dès la première rencontre, le regard et le sourire d’une personne révèlent sa carte d’identité. De nos jours, on ne se rend plus dans les cabinets dentaires uniquement pour se faire soigner les dents mais aussi pour les embellir: éclaircir leur teinteles recouvrir pour camoufler leur usurecorriger un alignement défectueuxdes gencives trop apparentes… Avec l’obsession du paraître, la demande a explosé, et bien souvent c’est le regard des autres qui motive les patients. «Quand le temps a fait son œuvre, explique le Dr Valérie Travert, à chaque fois que c’est possible on ne mutile plus les dents, on se contente de reconstruire ce que la nature a détruit. On fait du sur-mesure adapté à chaque patient. Tous nos efforts tendent à préserver le capital dentaire et à être le moins invasif possible. Cette approche permet de limiter les interventions dans le temps. » 

Le blanchiment dentaire en préservant l'email 

Deux méthodes sont possibles: le blanchiment en ambulatoire ou chez le dentiste.

Pour le premier procédé, les patients doivent être particulièrement motivés car le résultat va dépendre de leur propre discipline. Durant une quinzaine de nuits, ils seront contraints de dormir avec des gouttières buccales en vinyle transparent, fabriquées sur mesure, emplies d’un gel éclaircissant. Il y a encore quelques années, pour dissoudre les pigments de la dent, on utilisait des produits très concentrés en agents antioxydants qui altéraient la dentine et l’émail. Désormais, sont appliqués dans ces gouttières des oxydants à base de peroxyde de carbamide associés à des agents désensibilisants. Un mélange qui permet d’éclaircir la teinte des dents tout en protégeant la surface de l’émail. Avec ce traitement, si le patient boit peu de thé ou de café et s’abstient de fumer le blanchiment peut durer quatre à cinq ans et même plus selon les cas. La seconde méthode, celle du blanchiment chez le dentiste, nécessite deux ou trois séances d’environ deux heures. Le patient, toujours porteur de gouttières emplies de gel, est cette fois placé face à une source lumineuse telle une lampe à plasma qui booste le processus chimique de l’oxydant. Le traitement est plus efficace mais avec une durée du soin plus longue et une sensibilité accrue durant un ou deux jours au niveau des dents. Avec ce procédé, l’émail est également entièrement préservé.

Comment éclaircir ses dents ?

• Les techniques de blanchiment s’adressent à des patients ayant une gencive saine et des dents bien soignées.

• Le blanchiment ne s’applique qu’aux dents naturelles : les couronnes, facettes et inlays ne peuvent pas être blanchis.

• Le type de blanchiment sera choisi en fonction de la coloration.

Le Docteur Travert pratique depuis de nombreuses années le blanchiment dentaire. 

Un nouveau  procédé moins long, plus performant et moins sensible est maintenant utilisé. Le principe est le suivant: grâce à l’énergie de la lumière et à des photosensibilisateurs spéciaux, ce nouveaux système parvient à scinder le principe actif blanchissant (peroxyde d’hydrogène) en oxygène hautement réactif à la «vitesse de la lumière». Ce résultat a permis de réduire considérablement les temps et les concentrations en créant des traitements blanchissants en mesure d’éliminer les effets collatéraux et en garantissant un blanchiment efficace, naturel et durable.

Ces traitements n’ont pas recours à la chaleur, à des pH très acides ou basiques ou à des réactifs métalliques. Grâce à leur mécanisme d’action accéléré et à l’utilisation de faibles concentrations, ces traitements évitent la déshydratation de l’émail, qui provoque la sensibilité dentinaire, souvent liée aux blanchiments traditionnels. Contrairement à tous les autres traitements blanchissants, ils ne contiennent pas d’agents désensibilisants.

Grâce à la répétition, dans une même séance, d’une série de cycles de blanchiment rapides, sous le contrôle constant de l’opérateur, ce nouveau procédé garantit un professionnalisme de haut niveau ainsi que la protection et le confort du patient.

En respectant l’émail, la blancheur des dents est naturelle, stable et durable et il ne sera pas nécessaire d’adopter une diète spécifique après le traitement ni d’utiliser des produits reminéralisants.

Le sourire, un atout majeur (1/2)

La dentisterie esthétique permet de rajeunir et rétablir  l'harmonie du sourire. Sur-mesure, les soins et traitements embelissent l'aspect des dents en respectant la personnalité du patient.

Le sourire est une arme précieuse pour séduire, un puissant moyen de communication entre les êtres. Il est même parfois un don à l’autre. Parmi des candidats à compétence égale, un employeur choisira celui qui a le sourire le plus lumineux, critère de dynamisme, de bonne santé, qui transmet un message d’ouverture. Dès la première rencontre, le regard et le sourire d’une personne révèlent sa carte d’identité. De nos jours, on ne se rend plus dans les cabinets dentaires uniquement pour se faire soigner les dents mais aussi pour les embellir: éclaircir leur teinteles recouvrir pour camoufler leur usurecorriger un alignement défectueuxdes gencives trop apparentes… Avec l’obsession du paraître, la demande a explosé, et bien souvent c’est le regard des autres qui motive les patients. Désormais, les cabinets dentaires font le choix dès que cela est possible de ne pas mutiler les dents, ils préfèrent reconstruire ce que la nature a détruit et donner une réponse sur-mesure adaptée à chaque patient. Les pratiques tendent à préserver le capital dentaire et à être le moins invasif possible. Cette approche permet de limiter les interventions dans le temps. 

Quelle est l'influence de l'hygiène dentaire sur la santé générale ?

Des études menées par des professionnels de santé ont montré que les personnes qui se font nettoyer et détartrer leurs dents au moins deux fois par an chez le dentiste diminuent leur risque d'attaque cardiaque et cérébrale de 24% et 13% respectivement, comparativement à des personnes qui n'ont jamais reçu de soins dentaires.
Des chercheurs de l'Université de Columbia à New York (Etats-Unis) ont publié une étude dans le "Journal of the American Heart Association" qui vient confirmer l'utilité d'une bonne hygiène dentaire sur la santé cardiovasculaire. Selon l'étude, l'hygiène bucco-dentaire limite le développement de l'athérosclérose, c'est-à-dire le dépôt d'une plaque de lipides (athérome) sur la paroi des artères, entraînant par la suite sa lésion (slérose) . Selon l'INSERM, l'athérosclérose explique la grande majorité des cas d'infarctus du myocarde et d'angine de poitrine. Mais elle est aussi à l'origine d'accidents vasculaires cérébraux, de l'anévrisme aortique, de l'artérite oblitérante des membres inférieurs et de l'hypertension artérielle rénale. Comment expliquer le lien entre hygiène bucco-dentaire et risque accru de maladies cardio-vasculaires? Notre bouche contient de nombreuses bactéries. Or si on ne s'applique pas bien à se brosser les dents, certaines bactéries prolifèrent et cause une gingivite, voire une parodontite.
Les saignements qui en découlent font passer les bactéries dans la circulation sanguine. Une fois dans le sang , les bactéries adhèrent aux plaquettes qui unissent alors la formation de caillots sanguins à l'intérieur des artères. Les caillots sanguins peuvent se coller aux parois des artères et bloquer l'approvisionnement en sang au coeur et au cerveau, créant ainsi les conditions favorables à un AVC.

Harmoniser le sourire

Lors du sourire , plus de la moitié des personnes découvrent les dents supérieures et le bandeau de gencive. Pour rendre le sourire harmonieux , il faut aligner les collets, couvrir les racines dénudées, redonner une juste proportion dentaire. La chirurgie soustractive ou additive, les composites, les chips céramique et les facettes permettent d’effectuer ces corrections.

Saignement gingival

La cavité buccale représente un écosystème où les bactéries s’organisent en biofilm adhérent aux parois dentaires et muqueuses.Cette organisation peut les rendre virulentes et compromet la santé de la gencive et de l’os entourant la dent.Virus, champignons et parasites profitent de cette écologie bactérienne . Cet ensemble provoquent des maladies gingivales que les patients ne ressentent pas toujours. Ces maladies se traduisent dans la plupart des cas par des saignements provoqués ou spontanés. De nombreux moyens mécaniques (ultra-sons, curettes, laser,…) et chimiques( irrigations sous -gingivales, applications de gels antibiotiques…) assurent la désinfection. Seuls les contrôles réguliers bi-annuels assurés lors des maintenances prophylactiques permettent de stabiliser les résultats...

Article rédigé par le praticien le 26/02/2019